Accueil > LMNP > Résidence Henriette Geffroy

Voir les photos

Voir la documentation

Voir les vidéos

Résidence Henriette Geffroy
Prix à partir de
73 743 €
Rentabilité
jusqu'à 3,65%
Nombre de lots du programme
78
Nombre de lots encore disponibles
3
Localisation 9 rue des Tonneliers 14000 CAEN
Fiscalité
Loueur en meublé
Promoteur
PANHARD GROUPE
Typologie
Du Chambre au Chambre
Date de livraison
3ème trimestre 2022
Prix à partir de
73 743 €
Rentabilité
jusqu'à 3,65%
Nombre de lots
78
Lots disponibles
3
Localisation 9 rue des Tonneliers 14000 CAEN
Fiscalité
Loueur en meublé
Promoteur
PANHARD GROUPE
Typologie
Du Chambre au Chambre
Date de livraison
3ème trimestre 2022

Parfaitement intégrée dans son environnement, la résidence "Henriette Gefffroy" est située à 200 m du MoHo, tiers-lieu de 5700 m² dédié à l'innovation digitale avec la french tech accélérateur de « start up ».

Cet espace collaboratif accueillera des publics divers : étudiants, chercheurs, start-upers, salariés de PME /ETI / grands groupes). Il sera aussi ouvert au grand public.

La résidence étudiante profite d'un emplacement idéal:

- A 400 m de l'arrêt de tram "Gare SNCF"
- A 400 m de la gare
- A 350 m du centre commercial Rives de l'Orne avec ses 70 enseignes, 11 restaurants et son cinéma
- A 2,3 km de l'Université de Caen
- A 1,3 km du centre-ville

Un bâtiment de 5 étages avec tout le confort et les services indispensables à un quotidien serein :

- Accueil
- Cafétéria
- Salle d'étude
- Salle de sport
- Laverie
- Terrasse

Les logements disponibles

Les logements disponibles

Localisation et environnement

Les principaux atouts

Cité d'Art et d'Histoire, Caën offre un cadre de vie où la culture côtoie la nature : un port de plaisance au coeur de la ville, de nombreux parcs et jardins ainsi qu'un remarquable patrimoine architectural.

Accueillant près de 30 000 étudiants, Caen compte de nombreux établissements et formations d'enseignement supérieur.

La résidence étudiante "Henriette Geffroy" profite de la proximité des transports en commun : arrêt de tram et gare "SNCF" à 400 m.

Elle propose 120 chambres fonctionnelles entièrement meublées et équipées.

Les principaux risques

L’investissement locatif présente des risques susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de l’opération. L'acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale.
La vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) et la vente d’immeuble à rénover (VIR) sont des modèles strictement encadrés par la loi afin de protéger au mieux les intérêts des acheteurs et dont les règles sont définies par le Code de la construction et de l’habitation. Toutefois, les risques inhérents à l’activité de promotion immobilière (retards de livraison, modifications de plan initial, liquidation judiciaire du promoteur…) sont à prendre en considération par l’acquéreur.
Un investissement immobilier est à envisager sur le long terme c’est à dire sur une durée supérieure à 15 ans.

Risque en capital

Les conditions de revente peuvent varier en fonction de l’évolution du marché immobilier qui est lié à l’offre et à la demande et qui a historiquement connu des périodes de croissance et de baisse. La valeur d’acquisition ne peut donc être garantie à la revente.

Risque lié aux revenus

Les revenus fonciers proviennent des loyers encaissés. Ils peuvent donc être affectés de manière significative par l’insolvabilité du locataire, la baisse des loyers ou la vacance locative (départ du locataire, difficulté à louer le bien…).*
Dans le cas des résidences de services, la gestion du bien est déléguée par le propriétaire à un exploitant professionnel. L’acquéreur doit être conscient des risques liés à l’exploitant (mauvaise gestion de la résidence, faillite…).

Risque fiscal (cas du dispositif Censi-Bouvard)

Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.**
Le bénéfice de ces incitations fiscales entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux prévu à l’article 200-0 A du CGI.

Risque sur le statut de « Loueur en meublé non professionnel »

La pérennité du statut « Loueur en meublé non professionnel » ne peut être garantie sur la durée de l’investissement.
Le bénéfice de ces incitations fiscales entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux prévu à l’article 200-0 A du CGI.

*Ni le promoteur, ni le commercialisateur, ne sont chargés de la mise en location des biens et ne garantissent donc pas le taux d’occupation
** La responsabilité du promoteur et/ou du commercialisateur ne pourra être invoquée en cas de remise en cause et/ou de perte du bénéfice de l’avantage fiscal.

Besoin de plus d'informations ?

Appelez nos experts, ils seront ravis de vous accompagner !

01 58 85 71 42

  aide