Accueil > LMNP > AVORIAZ - QUARTIER-DES-CROZATS-MAEVA

Voir les photos

Voir la documentation

Voir les vidéos

AVORIAZ - QUARTIER-DES-CROZATS-MAEVA
Prix à partir de
270 000 €
Rentabilité
NC
Nombre de lots du programme
3
Nombre de lots encore disponibles
3
Localisation
Fiscalité
Loueur en meublé
Promoteur
Pierre et Vacances Conseil Immobilier
Typologie
Du 2 pièces au T2
Date de livraison
Prix à partir de
270 000 €
Rentabilité
NC%
Nombre de lots
3
Lots disponibles
3
Localisation
Fiscalité
Loueur en meublé
Promoteur
Pierre et Vacances Conseil Immobilier
Typologie
Du 2 pièces au T2
Date de livraison

Localisation et environnement

Les principaux atouts

Les principaux risques

L’investissement locatif présente des risques susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de l’opération. L'acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale.
La vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) et la vente d’immeuble à rénover (VIR) sont des modèles strictement encadrés par la loi afin de protéger au mieux les intérêts des acheteurs et dont les règles sont définies par le Code de la construction et de l’habitation. Toutefois, les risques inhérents à l’activité de promotion immobilière (retards de livraison, modifications de plan initial, liquidation judiciaire du promoteur…) sont à prendre en considération par l’acquéreur.
Un investissement immobilier est à envisager sur le long terme c’est à dire sur une durée supérieure à 15 ans.

Risque en capital

Les conditions de revente peuvent varier en fonction de l’évolution du marché immobilier qui est lié à l’offre et à la demande et qui a historiquement connu des périodes de croissance et de baisse. La valeur d’acquisition ne peut donc être garantie à la revente.

Risque lié aux revenus

Les revenus fonciers proviennent des loyers encaissés. Ils peuvent donc être affectés de manière significative par l’insolvabilité du locataire, la baisse des loyers ou la vacance locative (départ du locataire, difficulté à louer le bien…).*
Dans le cas des résidences de services, la gestion du bien est déléguée par le propriétaire à un exploitant professionnel. L’acquéreur doit être conscient des risques liés à l’exploitant (mauvaise gestion de la résidence, faillite…).

Risque fiscal (cas du dispositif Censi-Bouvard)

Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.**
Le bénéfice de ces incitations fiscales entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux prévu à l’article 200-0 A du CGI.

Risque sur le statut de « Loueur en meublé non professionnel »

La pérennité du statut « Loueur en meublé non professionnel » ne peut être garantie sur la durée de l’investissement.
Le bénéfice de ces incitations fiscales entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux prévu à l’article 200-0 A du CGI.

*Ni le promoteur, ni le commercialisateur, ne sont chargés de la mise en location des biens et ne garantissent donc pas le taux d’occupation
** La responsabilité du promoteur et/ou du commercialisateur ne pourra être invoquée en cas de remise en cause et/ou de perte du bénéfice de l’avantage fiscal.

Besoin de plus d'informations ?

Appelez nos experts, ils seront ravis de vous accompagner !

01 58 85 71 42

  aide